Auteurs indépendants, Coup de coeur, Romance

Chronique – Le chant de l’océan d’Erika Boyer

Capture d’écran 2018-11-27 à 14.51.43.png

(Edition : Auteur indépendant)

Ce n’est pas seulement de l’amour, c’est un mélange de passion et d’euphorie. Je suis réellement tombée amoureuse ; je n’ai pas seulement trébuché, non, je ne me suis étalée de tout mon long.

Lucas et Stecy ont un passé respectif qui fait souffrir leur relation. Pour eux, l’amour est impossible à cause de leurs démons qui les rongent, ils n’ont aucun avenir. Mais l’océan, qu’ils aiment tant, est là pour leur rappeler ce qu’ils chérissent le plus au monde. Ils vont tout faire pour être ensemble. Mais est-ce que cela suffira à combattre les démons qui sont en eux ?


Mon avis

Ce deuxième tome m’a complètement bouleversé. Il existe des livres, qui nous font ressentir ce qui se cache au fond de nous, des livres qui nous chamboulent complètement. Il y a trois livres qui m’ont fait cet effet, celui-ci est maintenant le quatrième. Le premier tome était beau, doux, et surtout magique. Celui-ci est beau, dur et compliqué. Erika Boyer aborde des thèmes tabous d’une si belle façon. C’est-à-dire, que la façon dont elle l’écrit, c’est comme si c’était un sujet quelconque, et ça fait du bien. Sa plume est tout simplement magnifique, je peux désormais dire, qu’elle fait partie de mes auteurs(rices) préférés.

Passons maintenant à l’histoire et à ses personnages. Lucas est un homme qui se cache derrière une façade, ses sourires. Son visage est un masque qu’il se compose pour cacher la peine et la perte qu’il ressent. Pour les erreurs qu’il a pu commettre. Mais c’est un homme au grand coeur qui est incroyablement touchant. Les personnages sont terriblement réalistes, on n’entre pas dans le cliché ici.

Quant à Stecy, elle m’a complètement bouleversé. Je me suis retrouvée en elle, j’ai ressenti sa peine, sa détresse, son désespoir au plus profond de mon être. Elle est brisée, complètement perdue. Et c’est pour ça que ce livre est si dur à lire, parce qu’on a affaire à deux âmes meurtries. Et Erika brise les clichés, en montrant la réalité : les problèmes ne se résolvent pas en claquant des doigts. Merci !

Ce livre est d’une beauté sans nom. Ça a été un énorme coup de coeur. Et je vous le conseille, mais vraiment. Lisez ces deux histoires. Pour ma part, j’ai largement préféré l’histoire de ce second tome. Je m’y suis beaucoup plus retrouvée. La plume d’Erika Boyer est sublime, fluide et douce. Aborder de tels sujets avec une telle douceur qui fait glisser tous les sujets tabous comme du beurre, c’est incroyable.

Et vous, l’avez-vous lu ?

Ollijeen

2 réflexions au sujet de “Chronique – Le chant de l’océan d’Erika Boyer”

  1. Un immense merci pour cette chronique. Non seulement je suis heureuse que tu aies aimé ‘Le chant de l’océan’, mais en plus, je suis super touchée de lire que je fais partie de tes auteurs préférés. Vraiment, merci ♡ J’espère ne pas te décevoir avec mes autres ouvrages. En tout cas, que tu aimes ou non, ce sera chaque fois un plaisir de lire ton avis au sujet de mes livres !

    Je ne sais plus si je te l’avais demandé pour ta chronique de ‘Le langage des fleurs’, au cas où, je te le (re)demande : si tu as l’occasion de poster ton avis sur Amazon, est-ce que tu voudras bien le faire, s’il te plaît ? Merci d’avance !

    J'aime

    1. Oh, je suis heureuse aussi alors ! Haha c’est naturel, j’adore ta plume ! J’ai hâte de les lire en tout cas !

      Oui tu me l’avais demandé ! Je l’avais fait, je comptais le faire pour celui-ci aussi ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s